Miguel Reseco Bato

Doctorant - Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'espace (ISAE-SUPAERO)
Membre du groupe Modélisation des Systèmes et Microsystèmes Mécaniques (MS2M)
et du groupe Surfaces, Usinages, Matériaux et Outillages (SUMO)
Airbus / SUPAERO batiment 38,
 
    (recherche)
Activités de recherche :

R&D Engineer in NDT Department – In Service and Tear Down

 

  • POD Curves, Statistical and Experimental methods specially in metallic components
  • NDT Simulation models
  • NDT Reports for Failure Analysis, Feasibilities Studies, Supports designs (Airbus Documents)
  • Data Analytics & Process, Reliability and Interval Maintenance
  • UT (Level 2), ET (Level 2) and CT (Basic concepts)
  • Manage budgets and subcontracted resources for the R&D
  • Important published articles & conferences: “Impact of human and environmental factors on the Probability of Detection during NDT control by Eddy Currents” – Measurement journal / “Experimental and numerical methodology to obtain the probability of detection in Eddy Current NDT method” – NDT&E International journal / “Implementation of a robust methodology to obtain the Probability Of Detection (POD) curves in NDT: integration of human and environmental factors for Eddy Currents” – 12th ECNDT 2018 
  • NDT In Service and Tear Down in the context of the Aerospace industry
  • Maintenance intervals and statistical studies link to the damage tolerance


Activités d'enseignement :

Advanced Master Professor (SUPAERO) – NDT domain (Simulation, R&D)



Responsabilités collectives :

POD Responsible in Airbus Operations S.A.S. (NDT Engineering Department)



Activités techniques de soutien à la recherche :

PhD in AIRBUS

Description:

Sujet de Thèse POD au sein du service ESMNT – Airbus France

Objectives:

L’objectif de ces travaux de simulation consiste à établir une/des loi(s) de calcul statistique prenant en compte le maximum de variables environnant la méthode de contrôle et son application. La variable la plus importante dans ce cas, sera sans aucun doute le facteur humain. La validation de cette loi de calcul statistique sera réalisée par le recoupement des résultats d’études POD (générales) réalisées sur éprouvettes réelles. Une fois le modèle de calcul établit et confirmé sur les POD générales, ce dernier sera appliqué sur un ou deux cas d’inspection avec un environnement « complexe », afin de tester une étude POD spécifique.

Lorsque cette dernière étape sera validée, ce modèle permettra de supprimer la réalisation des nombreux échantillons nécessaire à l’établissement des études POD. Il permettra également de raccourcir les délais de réalisation de l’étude POD nécessaire à la qualification des procédures d’inspection des avions en compagnie.

A terme une réduction des coûts, temps de développement et qualification des procédures ‘in service’ des structures avions est attendue.

Aujourd’hui Airbus Opération SAS, France développe 65 procédures d’inspection ‘In service’ par an, dont 30 procédures d’inspection sur cas spécifique.

Une étude POD avec réalisation d’éprouvette génère un coût de l’ordre de 100 000 euros par procédure. L’application d’une loi statistique en lieu et place de la réalisation d’une étude POD avec réalisation d’éprouvette permettrait de diminuer ce coût à 50 000 euros.

Le coût actuel des POD sur cas spécifique est estimé à 300 000 euros par an. L’objectif de ce projet est de ramené ce coût à 150 000 euros par an soit une économie de 50%.

 



Autre :

Impact of human and environmental factors on the Probability of Detection during NDT control by Eddy Currents

Miguel Reseco Bato, Anis Hor, Aurelien Rautureau, Christian Bes

PII: S0263-2241(18)30924-2

DOI: https://doi.org/10.1016/j.measurement.2018.10.008

Reference: MEASUR 5948

To appear in: Measurement

Abstract

The Probability Of Detection (POD) curves are generally determined in laboratory conditions as the

optimum case. These conditions are not the same as in a real in-service inspection. Build an

experimental POD curve requires data from a wide range of inspector skills, defect types, test

protocols, etc. This paper analyzes the impact of the maintenance conditions on the probability of

defect detections in the High Frequency Eddy Currents (HFEC) method.

After having described the experimental campaign on titanium specimens associated to HFEC

method, we construct an experimental database based on three environments scenario (Laboratory,

A321 and A400M aircrafts) and representative inspector pattern with different Non-Destructive Test

(NDT) certification levels. Then, the POD using Berens methodology is provided for different data

transformation. Comparisons between POD statistical parameters in different scenarios permit to

quantify the impact of human and environmental factors. Some additional advices can be done to

minimize the uncertainty on POD results.

Keywords: Probability Of Detection (POD), human and environmental factors, Eddy Current

measure, aircraft NDT control.