Romain Guyard

Post-doctorant - Ecole Nationale Supérieure des Mines d'Albi-Carmaux (IMT Mines Albi)
Membre du groupe Matériaux et Structures Composites (MSC)
1M15, Mines d'Albi-Carmaux, Campus Jarlard
81013 Albi
 
    (recherche)
Activités de recherche :

J’ai intégré l’institut Clément Ader en octobre 2018 dans le cadre du projet NESSIE. Mon profil de recherche est orienté vers le développement et l’intégration de capteurs à fibre optique dans des pièces composites  pour la mesure de champ de déformation et de température.

Nom du projet: NESSIE (Novel Efficient Survey Ship InitiativE)

Contexte :

Il existe aujourd’hui dans le monde plus de 330 navires de recherche avec une longueur de plus de 25 mètres. Ce marché est en croissance à un rythme soutenu pour faire face aux demandes de compréhension du changement climatique, de l’observation des écosystèmes et de la sauvegarde de la biodiversité ou encore du développement des EMR (Energie Marine Renouvelable). Ces navires se doivent de respecter l’environnement marin. La flotte actuelle se caractérise pourtant par :
des coûts élevés de mise en œuvre et de maintenance (taille importante des navires, conception ancienne, équipage nombreux);
un manque de polyvalence;
une tenue à la mer non adaptée aux scientifiques et aux missions.
Objectif global:
Le projet NESSIE pour « Novel Efficient Survey ShipInitiativE » est un projet collaboratif de recherche et développement industriel, visant le développement d’un navire scientifique monocoque de nouvelle génération. Ce navire permettra :
de mettre en œuvre un ensemble de technologies novatrices pour tendre vers la plus faible empreinte environnementale possible sur l’ensemble du cycle de vie du navire (construction, exploitation opérationnelle et fin de vie);
de disposer de solutions innovantes modulaires pour permettre une multitude de missions opérationnelles jamais atteinte sur un navire de moins de 50m;
d’offrir un coût de possession maîtrisé.

Mes objectifs :

intégrer des transducteurs fibres optiques dans la coque composite du navire afin de mesurer et analyser en temps réels les contraintes appliquées à la structure lors de la navigation du navire;

choisir les technologies de capteur à fibre optique les plus adaptées;

identifier les parties du navire les plus pertinentes à instrumenter.

 

Partenaires : iXblue; ARMINES avec les IMT Mines Alès et Albi