Axe ICPTM

Dans cet axe, l’accent est mis sur l’exploitation des mesures pour identifier des paramètres constitutifs thermomécaniques, évaluer l’état santé matière ou encore contrôler des procédés. Les mesures de champs cinématiques (eg Corrélation d’Images Numériques – développements en coll. avec MS2M) et thermiques (eg thermographie Infra Rouge – cf. développements dans l’axe MOIDT) sont largement utilisées. Elles permettent en effet l’étude du comportement thermomécanique de matériaux ou de structures dans des conditions proches de celles de leur usage. L’utilisation de techniques de Contrôle Non Destructif (Rayons X, microtomographie Rayons X, Ultra Sons, Thermographie Infra Rouge) est dans ce contexte envisagée à la fois comme un moyen de contrôler l’état santé matière (Coll. ICA-MSC et LGP), comme une aide à l’échantillonnage, mais également comme un outil de caractérisation de la structure / µ-structure des solides étudiés (Coll. ICA-MS2M et IMT).

D’autres capteurs (eg Réseaux de Bragg) ou techniques de monitoring (eg Emission Accoustique) sont également exploités. Ils permettent un suivi continu de la structure (de sa fabrication à sa ruine), et la collecte d’information dans le volume. Enfin, l’utilisation du matériau comme capteur (eg impédancemétrie électrique – Coll. ICA-MSC et LAAS) et sa fonctionnalisation sont également envisagés. L’exploitation de nouvelles techniques de luminescence est notamment envisagée. La réalisation de matériaux X-chromes est par exemple en cours (eg matériaux mécanochromes ou thermochromes, coll. avec MOIMDT et plus largement le groupe SUMO et l’IFTH).

Les travaux ne visent pas un matériau particulier. Toutefois, les matériaux hétérogènes et anisotropes, tels que les composites ou le bois, sont souvent la cible des études menées

Animateur d’axe : Jean-Noël Périé