Présentation

Le laboratoire commun de recherche DECADOM (Détection, Caractérisation et Localisation de dommages sur pièces et structures mécaniques par vision 3D) regroupe l’Institut Clément Ader – UMR CNRS 5312 et la société DIOTA, spécialisée dans le développement d’outils numériques pour l’industrie 4.0.

Ce projet s’inscrit dans le domaine de l’inspection et du contrôle industriel en production ou en maintenance de pièces et structures mécaniques. Il concerne le développement de solutions qui permettront, par analyse de nuages de points 3D fournis par un scanner, la détection, la caractérisation et la localisation de dommages sur des pièces et structures mécaniques complexes.

DECADOM (centré sur le contrôle de dommages) est un des volets de la collaboration entre l’ICA et DIOTA, initiée en 2016, qui porte de façon plus générale sur l’inspection et le contrôle de pièces et structures mécaniques complexes par vision 2D/3D.

Objectif

Il s’agit de détecter des dommages pouvant affecter la résistance ou l’aspect esthétique des pièces. Par exemple, un enfoncement, une fissure ou une rayure sur un bloc moteur de voiture, sur un fuselage d’avion ou sur le bord d’attaque d’une entrée d’air d’un réacteur, et de fournir les éléments qui permettront d’évaluer la criticité du dommage (par exemple, taille et profondeur de l’enfoncement ou de la fissure).

Deux scénarios seront développés en terme d’acquisition des nuages de points 3D :

  • contrôle « manuel » à partir d’un scanner 3D à main porté par un opérateur et
  • contrôle automatisé à partir d’un scanner 3D porté par un robot de type cobot (voire un drone) pour balayer la pièce dans son ensemble.

L’un des aspects novateurs de ce projet réside dans l’exploitation de la maquette numérique (modèle CAO 3D) de la structure à contrôler de manière à pouvoir détecter et caractériser des dommages sur des surfaces de forme complexe ou présentant des éléments pouvant perturber la détection et la caractérisation des dommages (une ligne de rivets par exemple).

Contact

Responsable : Jean-José Orteu